Faire son deuil

avec les fleurs de Bach

Faire son deuil, on l’entend souvent lors de la perte d’un proche. Mais qu’est ce que cela signifie vraiment ?

Vous allez découvrir les 5 étapes cruciales que vous allez traverser pour faire votre deuil. Vous allez comprendre les caractéristiques de chacune de ses étapes mais aussi leur chronologie, leur succession.
Au fil de la lecture de cet article, je vous suggérai aussi la prise de fleurs de Bach pour vous permettre un processus de deuil plus apaisé.

 

Un deuil, mais qu'est ce que c'est ?

Le fait de faire son deuil peut faire suite à la perte de quelque chose ou de quelqu’un.

On pense souvent et essentiellement à la perte d’un proche… Mais nous faisons des deuils tout au long de notre vie. Si si, je vous assure. Cela peut être aussi lors d’une séparation, d’un déménagement, de la perte d’un emploi. Et là, vous commencez à avoir des souvenirs qui reviennent.  Oui, le processus de deuil est plus courant que l’on pense.

Le deuil est nécessaire et est une réaction normal pour toute personne vivante. Oui faire son deuil, c’est comme apprendre à marcher… On en a besoin pour vivre normalement et sereinement. Il permet de surmonter ce qui vient de se passer pour revenir par la suite au quotidien. 

 

Faire son deuil en 5 étapes avec les fleurs de Bach

Le Docteur Elisabeth Kübler-Ross a définit 5 phases clés qui seront traversées pendant le processus de deuil. 

Les 5 étapes pour faire son deuil : 

  • le choc, 
  • la colère, 
  • la négociation, 
  • la dépression 
  • et enfin l’acceptation.
Ces 5 étapes ne sont pas obligatoirement dans cet ordre chronologique, mais elles sont toutes nécessaire pour faire son deuil.

À noter, un deuil peut se faire entre 6 mois et 3 ans, au-delà il est important de se faire accompagner. 
Pendant le processus de deuil, vous passerez au travers de multiples émotions : des pleurs, de la colères, de l’animosité, des pulsions violentes, …
Avec la lecture de cet article, vous en comprendrez la signification mais aussi comment vous accompagner pour que ces différentes étapes charnières soient plus douces dans votre quotidien.
 

1. Le choc

Le choc, oui, première étape pour faire son deuil. C’est un état de sidération qui survient à l’annonce.

Le refus de croire ce qui est en train de se passer, le refus de croire à cette perte. Cette négation des faits s’accompagnent très souvent avec l’absence totale d’émotions. Elles sont complètement absente dans cette phase.

 

Une fleur de Bach pour vous accompagner : STAR OF BETHLEHEM (en français l’étoile de Bethlehem)
Elle vous accompagne : 

  • dans le choc de l’annonce, 
  • les traumatismes psychiques ou physiques,
  •  le fait de lâcher les résistances, 
  • elle console tout simplement 
 
En bas de l’article, vous retrouverez toutes les infos pratiques concernant les fleurs de Bach, la prise, où les acheter, …
coffret fleurs de bach liste emotions fleurs de bach

Coffret de fleurs de Bach – Crédit photo : Mathilde Hoffmann

2. La colère

Cette colère qui monte, vous commencez à réaliser.

Oui ce que vous vivez est bien vrai.
Des envies de tout casser naissent, la révolte est là. 

Voici la deuxième étape du deuil, qui ne sera pas de tout repos d’un point de vue physique et psychique. Un sentiment de mécontentement est présent et nécessaire à cette phase. Une question vous taraude : « Pourquoi ne pas avoir réussi à éviter cette perte ? ».

Pendant cette phase pour faire votre deuil, vous allez avoir besoin de trouver un coupable, des causes, car oui la conséquence est là et on la connait déjà.

 

La fleur de Bach que je vous conseille pour vous accompagner : HOLLY (en français du Houx)
Elle vous propose : 

  • de faire la paix avec ce que la vie vous propose, 
  • de vous défaire de toute cette animosité qui vous épuise, 
  • de déposer cette colère pour revenir à une paix intérieure
  • vous retrouver en douceur pour faire la paix avec vous-même

3. La négociation

Je me souviens encore d’une personne qui avait eu le souhait de garder le défunt auprès d’elle. Elle s’était renseignée sur les modes de conservations d’un corps à long terme.

C’est tout à fait représentatif de cette troisième étape pour faire son deuil : la négociation.
Le fait de négocier avec soi ou avec son entourage. 
Le fait de tenter de chercher une solution pour figer la situation, pour qu’elle n’évolue plus.
Même si, on se rend tout à fait compte que sa proposition est complètement irrationnelle voire impossible à mettre en oeuvre. 

La fleur qui me semble approprié pour cette étape est AGRIMONY (aigremoine en français).
Cette fleur vous permet d’accueillir avec honnêteté la situation.

Oui il est bien parti,
Oui il est bien mort.
Oui cela ne sera plus jamais comme avant. 

4. La dépression, une étape douloureuse mais nécessaire pour faire son deuil

Le fameux moment, où ça y est on se rend compte de la perte de quelqu’un ou de quelque chose.
Vous vous mettez face à la réalité, oui ce qui vous arrive et ce qui c’est passé est bien vrai.
À la suite de cette prise de conscience, il est tout à fait possible de traverser une phase dépressive, qui sera souvent associé à une très grande fatigue.

Une question : « Où est passé votre joie de vivre ? »
Un constat : Tout vous demande un effort.

 

Je vous propose une fleur de Bach pour ne laisser s’installer cet état d’apathie, de résignation nécessaire pour faire son deuil mais que vous pouvez vivre avec le plus de légèreté possible. 

WILD ROSE, elle vous permet de : 

  • vous reconnecter avec votre joie de vivre (celle qui c’est un peu perdue pendant ce processus de deuil), 
  • vous délester de l’apathie qui s’installe dans votre quotidien et qui vous pèse,
  • de stopper l’isolement que vous avez mis en place. Isolement qui vous convient pour le moment mais qui vous pèsera rapidement. 
 
wild rose liste emotions fleurs de bach

Wild Rose, fleur de Bach faisant partie du groupe du manque d’intérêt pour le présent

5. L'acceptation

Être à cette étape signifie que le processus pour faire votre deuil arrive à son terme.
Vous avez peut être mis 3 mois, 6 mois, 1 an et demi.
Vous avez traversez des états de colère intense, de dépression, ce sentiment de plus de jus, mais aussi des questions existentielles… Et oui, pourquoi sommes nous nés ? À quoi sert la vie ?

Et maintenant, ce silence qui s’installe. cet accord inconscient que vous avez passé avec la vie. Oui, je suis OK avec ce qui est… L’assimilation est en train de se faire. Vous êtes en train de comprendre qu’accepter n’est pas oublié. 

 

Oui mais, un dernier petit coup de pouce avec les fleurs serait le bienvenu.

Vous avez remarqué que : 

  • une remarque reste : Avant c’était mieux,
  • une sensation d’être retenu par son passé comme des liens qui vous retiennent,
  • des petites réminiscences de temps en temps.

 

Un remède floral, HONEYSUCKLE qui vous délivre un magnifique message.
Oui riche de votre passé, vous vivez pleinement dans votre présent. 

 

Info pratiques sur les fleurs de Bach

Au fil de ce post, vous aurez donc compris que vous allez traversé différentes étapes pour faire votre deuil.
Vous avez maintenant en conscience que faire son deuil est nécessaire et naturel.
Vous avez aussi compris qu’à chacune de ses étapes, une fleur de Bach est identifiée.

Quand vous aurez trouver quelle fleur de Bach est la plus appropriée pour vous mais aussi celle qui sera la plus libératrice, vous pourrez la procurer en pharmacie ou parapharmacie ou via : …. (lien d’afilié)

 

Une fleur de Bach c’est simple à prendre

  • 4 gouttes à diluer dans un peu d’eau,
  • au moins 4 fois par jour, 
  • pendant au moins 3 semaines (vous continuez la prise tant que vous en ressentez le besoin)
 

Les fleurs de Bach sont des produits naturels sans contrainte particulières.  Il n’y a pas de contre-indications, pas de risques d’accoutumance.
Néanmoins, les fleurs de Bach ne se substituent pas à un traitement et ne doivent pas être considérés comme une incitation à suspendre ou modifier votre traitements. Les fleurs de Bach sont complémentaires et un soutien pour vos émotions qui sont vécues. 

 

Faire son deuil, cela passe aussi par une écoute émotionnelle du corps.


Et vous, avez des réactions corporelles qui vous ont semblé exacerbé ?
Et oui, votre corps va aussi parler pendant ce processus de deuil.


Avez-vous remarqué que votre sommeil est plus agité ?

Des douleurs sont apparues ?

Avez-vous une fatigue latente ?

Des problèmes pendant vos cycles menstruels ?

Ces exemples sont des signaux que votre corps vous émet pour vous dire que lui aussi à besoin de se libérer, d’être accompagné, pour se délester de ce qui n’est plus pour être dans ce qui est : le présent !


Faire son deuil passe aussi par une écoute par la toucher. Laisser le corps parler et se libérer.
Et oui, on ne l’oublie pas. Tout le monde à leur droit à sa part de bonheur. 

Alors zou, dès que vous vous en sentez capable allez consulter une personne adaptée qui pourra vous libérer de ces chaînes. 

Marie Thérapies

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.